mardi 9 juin 2015

Like a Virgin



Comment marquer le coup pour son anniversaire? Je veux lui offrir en plus d'un orgasme un souvenir indélébile. Quoi de mieux qu'une première fois pour ca?

Le postulat de départ s'annonce...compliqué!. Comment faire une soirée exceptionnelle, une première pour un homme qui a déjà tant fait ? 
Les filles? Je sais qu'il n'aime pas qu'on le dise, mais il a tant de succès, il pourrait les collectionner. 
Un club ou un sauna ? Non, c'est un habitué et ce n'est pas là que je le surprendrai. 
Un trio HHF ? FFH ? Déjà fait aussi...
Le challenge est de taille!

Avec MC, on se parle énormément. Nous avons testé aussi plein de choses ensemble. Mais au fil des discussions, il y a un fantasme qui ressort. Ce truc qui va le faire repousser ses limites. Un fantasme difficilement réalisable en soirée échangiste, sous peine de se prendre un refus net... le plan Bi ! Deux hommes ensemble, sous mes yeux ! 

Un petit retour en arrière s'impose. MC a découvert l'orgasme anal avant de me rencontrer. C'est le premier homme a m'en avoir parlé si ouvertement. Cet homme, tellement homme, si viril, si joueur avec les femmes, si coureur... aime qu'on le stimule analement. Et l'assume pleinement. 

Quelques semaines avant son anniversaire, j'ai ma petite idée en tête, je prends la température : "Tu serais prêt pour un plan Bi, avec moi à tes côtés, pour te donner la main ?" Au début, je ne le sens pas très rassuré. Mais au fil des jours, et parce que je sais me montrer persuasive, l'idée fait son chemin. Finalement, il m'autorise à changer notre annonce Netech..."Libres le... nous cherchons un homme bi actif". Oui, c'est désormais plus clair maintenant, si MC aime être stimulé, il n'a plus plus d'attrait que ça pour les hommes... Il sera donc passif pour cette première. Et moi, dans mon rôle actif, je prends beaucoup de plaisir à tout organiser. Il faut que ce soit parfait ! 

Annonce modifiée, je lui interdis de se connecter. Il me fait entièrement confiance. Très vite, je reçois des dizaines de messages. Mais le tri "qualitatif" est vite fait. Rien que cette étape, parfois laborieuse, pour ne pas dire désolante, mériterait un billet ... Je trouve un libertin à mon goût, beau gosse à souhait... Grand, musclé, tatoué, expérimenté... je ne suis pas indifférente. Voici une partie de notre conversation : "je prépare l'anniversaire de Mr. Nous avons l'habitude des plans à 3 mais jamais avec un homme bi. Mr a découvert la jouissance anale et il est prêt pour une vrai pénétration. Moi, ça va m'exciter de te voir le prendre, tout comme t'imaginer vous sucer tous les deux, chacun à votre tour. Et puis vous vous occuperez de moi. Et puis je m'occuperai de vous... Un vrai jeu à 3. Sans tabou..." Le feeling est là. Rendez-vous est pris pour le lundi suivant, chez lui, à 18h30

Arrive le jour fatidique... 18h30. J'arrive à l'hôtel de MC, en retard. Je me gare en double file. Je monte vite dans sa chambre pour y déposer ma valise. Lui sort de sa douche, il est nu. Terriblement sexy ! Les retrouvailles sont toujours aussi fortes, il m'étouffe presque, tellement il me serre fort dans ses bras, m'embrasse, puis, déjà bouillant, me pousse sur le lit et m'écarte les jambes. Je le repousse. C'est tellement bon de lui résister pour qu'il me désire plus encore. Ce soir je veux le garder à bloc pour la première partie de soirée. Mais il ne renonce pas si facilement. Il me lèche, me pénètre, mais d'un rapide mouvement j'arrive à lui échapper. Je suis a ce moment très humide, mais le souvenir de ma voiture en double file me fait un peu redescendre. Il serait vraiment dommage de devoir continuer la soirée à la fourrière !

19h... et quelques. Nous arrivons chez notre hôte, dans un quartier résidentiel surplombant la ville. MC cache bien son appréhension. Je le sens serein. On a découvert déjà tellement tous les deux main dans la main... savoir qu'on va faire ça ensemble est apaisant. Note hôte nous accueille aux portes de sa résidence, dans une tenue décontractée. Il nous fait rentrer chez lui, nous met à l'aise et nous sert un très bon champagne rosée. Le feeling passe aussi bien que dernière nos écrans, même pour les hommes entre eux qui ne s'étaient pourtant jamais parlé. La situation est excitante, le champagne augmente juste le degré. Je me tortille les cheveux, me mords les lèvres. J'ai envie d'eux, et ils le voient. Je n'en peux plus, pendant qu'on discute, je caresse MC et j'invite du regard notre hôte. Il ne faudra pas longtemps pour que la situation dérape et que nous prenions le chemin de la chambre. 

Je me retrouve là, au milieu de ces deux hommes. Je fais face à notre hôte, politesse oblige ! Il est très grand, fort, ses gestes sont assurés, je suis sous le charme. Un ballet de caresses et de baisers commence. Je ne sais plus qui me caresse mais le sexe dressé devant moi est un appel à la découverte et me donne envie d'y goûter. Je m'applique, mes va-et-viens sont d'abord plutôt lents, je veux faire durer encore et encore le plaisir. Notre hôte gémit, me tient la tête pour me donner le rythme. Tout en le suçant je réalise que dans quelques instants, c'est cette même queue qui pénétrera MC... Mon plaisir et mon excitation montent encore d'un cran. Je sens des mains me caresser le dos, les fesses, mon intimité... Je délaisse alors cette queue bien dressée, celle de notre hôte, que je continue à branler, pour m'occuper de celle de mon homme. Entendre deux hommes respirer fort grâce à vos seuls effets, c'est un plaisir que peu de femmes connaissent. Mais c'est tellement flatteur... Pendant que je branle notre hôte et que je suce MC, je vois que le premier malaxe en même temps les fesses de l'autre. C'est la première fois que je vois un homme se faire toucher par un autre homme. Le jeu à 3, sans tabou, comme je le rêvais, est vraiment installé. 

Je laisse alors la queue de MC pour retourner sucer notre hôte. Et vice-versa ! Puis les choses s'accélèrent. Je délaisse cette fois les deux queues, mes partenaires sont gonflés de désir, et je viens me placer au-dessus du visage de MC. A mon tour de gémir... mais pas que. Notre hôte a compris et cette fois, c'est lui qui suce mon homme ! Je me dégage donc de la langue qui s'occupe de moi pour regarder quelques instants le spectacle qui s'offre à moi.  C'est la première fois qu'il se fait sucer par un homme, ce n'etait pas prévu au programme et... non, il a l'air d'aimer ça ! Moi, à cet instant, je trouve que cette force masculine à l'air très efficace et j'ai hâte qu'il me raconte ce qu'il a pu ressentir ! En attendant pour ne pas faire retomber la pression je me remets à sucer celui qui suce. Quand il s'arrête, moi je continue. Notre hôte commence alors à malaxer les fesses de MC qui me caresse, jusqu'à ce que ces longs doigts rentrent dans son intimité. Il vient toucher ainsi sa prostate et MC gémit de plus en plus fort. Je change donc de queue, et pendant que notre hôte le fait gémir avec ses doigts, je rajoute ma bouche sur sa queue. Notre hôte accélère ses mouvements de doigts, je vous MC approcher l'orgasme. Puis il s'interrompt pour enfiler un préservatif et sans plus attendre... il lui soulève le bassin et le pénètre. Je suis fascinée par la scène et très attentive au ressenti de mon homme. Après coup il me racontera que ça a été le moment le plus fabuleux, celui où ouvrant les yeux, il a découvert ce que nous, femmes, connaissons, avoir un homme en soi, dans son intimité. Une image forte. Mes craintes du départ s'effondrent définitivement, car il gémit vraiment fort et je le sens totalement lâcher prise... Voilà nous y sommes enfin...Ce fantasme dont nous avons tant parlé... Un grand râle me sort de ma rêverie. MC vient d'avoir un orgasme anal ! Je l'embrasse amoureusement. 

Maintenant les garçons il va falloir s'occuper de moi ! Accroupie en train d'embrasser MC, allongé sur le lit et qui reprend ses esprits, mes fesses s'offrent donc tout naturellement à l'homme situé derrière moi, qui me pénètre doucement. C'est délicieux. Sentir cette queue qui quelques instants auparavant prenait mon amant... C'est bon, je prends beaucoup de plaisir, j'embrasse MC... qui est toujours excité, et bande fort. Il va alors en profiter pour se glisser sous moi, qui subit les coups de butoir de notre hôte. Tout s'enchaîne. Sa queue sort, et se dirige vers mon petit trou. Je suis tellement excitée que sa queue de bonne dimension me prend sans douleur. MC, très excité, se glisse et me pénètre vaginalement. Deux queues, deux trous, une possibilité... C'est tellement bon de se laisser remplir par ces 2 hommes qui me prennent dans un synchronisation parfaite, de plus en plus fort. Je crie... Enfin peut être que je hurle. Je ne sais plus, je n'ai plus de notion de temps, ni de ce qui se passe. J'ai la tête qui tourne de plaisir... Nous finirons ainsi en jouissant en trio... 

Une douche plus tard nous remercions cet hôte fabuleux. Nous devons nous esquiver. Il est 20h30 et j'ai réservé une deuxième partie de soirée, dans un lounge avec la plus belle vue de la ville et une nuit blanche, qui restera elle aussi inoubliable. Dans la voiture, la radio diffuse Madonna, Like a Virgin. Nous reprenons les paroles de la chanson, en évoquant son double sens, au travers des dialogues devenus mythiques de Quentin Tarantino (voir, pour ceux qui ne connaîtraient pashttps://www.youtube.com/watch?v=qMaxeQZ7nyI) On est comme deux ados, alors que nous venons de vivre un moment d'une intensité incroyable. Je suis fière de moi, le thème première fois a été pleinement respecté ! 

6 commentaires:

  1. Je cite :"Un fantasme difficilement réalisable en soirée échangiste, sous peine de se prendre un refus net..."

    Je pense l'inverse et j'ai une théorie sur cela (j'ai des théories sur beaucoup de choses)

    Pour faire simple : les mecs sont prêts à n'importe quoi pour coucher avec une femme.
    En club, les deux fois ou nous avons fait un trio HHF non prémédité, c'est à dire sans avoir donné rendez-vous au gars avant, les deux hommes ont eu des pratiques bi sans que cela les choque ou les dérange vraiment.

    Nous étions dans un club connoté hétéro. Et pourtant, il a suffi que ma belle prenne la main des gars, la pose sur mon sexe pour qu'il me masturbe. Ils se sont fait sucé sans montrer de réticence. L'un d'entre eux a juste refusé de sucer.

    Trouver un mec bi passif, là, c'est plus compliqué. Parce que tous ces gars veulent bien faire beaucoup de choses pour profiter d'une femme, mais peut être pas jusqu’à se faire prendre.

    Trouver un mec bi actif, ce doit pas être compliqué.

    On vous racontera cela...

    RépondreSupprimer
  2. Olalala quelle belle soirée ! Je comprends la difficulté que tu as eu lors de ta quête, pas évident de trouver le bon mec pour cette opération mais tu as réussi à gérer cette surprise du début à la fin !!

    J'avoue que c'est un de mes fantasmes, voir mon homme prendre son pied avec un autre et ton récit me conforte dans cette idée !!

    RépondreSupprimer
  3. Joli récit !
    Et très agréable moment s'il en est_
    Merci pour cette émouvante évocation !
    A.

    RépondreSupprimer
  4. Il serait délicieux que, maintenant, tu l'amènes à embrasser un autre homme.
    Juste ça_
    A.

    RépondreSupprimer
  5. Ce récit est excitant et montre toute votre habileté !
    J'aime initier un homme (surtout quand c'est un grand libertin). Je vous envie presque.

    RépondreSupprimer
  6. Très excitant et bien écrit. Merci de nous offrir tant de sensualité.

    RépondreSupprimer